Dennis Berti

Dennis Berti est né à Livourne, en Italie, en 1978. Autodidacte pour la plupart, il a déménagé au Mexique en 2005 pour travailler en tant que photographe de mariage. Aujourd'hui, Dennis est un photographe de mariage renommé qui utilise une approche documentaire. Il a photographié plus de 500 mariages et a été primé plus de 50 fois aux concours photos de mariage. Dennis aime aussi enseigner et a animé des ateliers et conférences de photographie en Italie, en Espagne, au Portugal, au Chili, au Mexique, en Argentine et aux États-Unis.

Dennis utilise Zenfolio pour tous les aspects de son activité de photographie professionnelle et personnelle.

Zenfolio est une sauvegarde pérenne pour mes photos clients et mes photos personnelles, pour livrer les photos à mes clients rapidement, avant qu'ils ne puissent avoir des photos de haute résolution sur une clé USB. Je l'utilise pour vendre des photos et j'envoie des promotions de fêtes à mes clients. J'apprécie énormément les graphismes et la qualité intuitive de Zenfolio, qui accélère et facilite mon processus de travail. J'utilise l'application Zenfolio qui est extrêmement efficace. Je peux jeter un coup d'œil et télécharger la photo qu'il me faut d'une galerie, et si je prends une belle photo avec mon iPhone, je la télécharge immédiatement vers mon dossier personnel iPhone. Je n'ai plus besoin du iCloud et je ne l'utilise plus, car Zenfolio est beaucoup mieux. De plus, l'application Photo Moments de Zenfolio est l'outil parfait pour le marketing et pour permettre à vos clients de garder leurs photos préférées avec eux.  

Quelle est votre région natale ? Où vivez-vous maintenant ?

Je suis né à Livourne, en Italie, où j'ai vécu et fait mes études jusqu'à mes 20 ans. À 18 ans j'ai découvert la photographie et j'en suis tombé amoureux sur-le-champ. J'ai commencé à prendre beaucoup de prises de vues de toutes les choses et les gens autour de moi. Je ressentais le besoin de figer des moments et des souvenirs sur papier, de raconter ma vie à travers les images. Depuis cette époque, ma vie a changé.

Quel(s) genre(s) de photographie pratiquez-vous ? Qu'est-ce qui vous pousse à continuer à déclencher l'obturateur ? Qu'est-ce que vous tentez de créer avec chaque image que vous produisez ?

Je suis photographe de mariage. J'adore les émotions et tout ce qui fait partie de la célébration. Ce qui me pousse est le pouvoir et la responsabilité que j'ai à donner des souvenirs aux gens. Les photographies sont extrêmement importantes et nécessaires, surtout des photos de mariage. Au travers de mes photographies, je capture la véritable essence d'un couple. Je voudrais qu'en regardant les photos des années plus tard, ils ressentent les mêmes émotions qu'ils ont ressenties le jour de leur mariage, et que les souvenirs reviennent.

Mac ou PC ? Quel logiciel et quelles applications sont essentiels pour votre processus de travail post-production ?

J'utilise un Mac depuis 20 ans. Pour mon processus de travail sur les mariages, j'utilise Photo Mechanic, Adobe DNG Raw Converter, Adobe Lightroom, VSCO Film et Keys, JPEGmini Pro, Zenfolio, Carbon Copy Cloner et Smart Album.

Avez-vous une marque préférée ? Canon, Nikon ou autre chose ? Et quel objectif choisiriez-vous si vous deviez en choisir un seul ?

J'ai toujours utilisé Nikon. J'ai essayé de photographier avec un Fuji pendant quelque temps, mais ce n'est jamais devenu mon matériel principal. Pour ma photographie quotidienne dans la rue j'utilise un Ricoh GR. Le reflex numérique que j'utilise pour photographier des mariages est le Nikon D810. Mes objectifs préférés sont le 28-35mm et le 58-85mm. Ces derniers temps j'utilise beaucoup les 35-58 en combinaison, mais si je devais choisir un seul objectif pour toute la journée, je choisirais le 35mm.

Quelle a été votre première œuvre publiée et où/comment est-elle parue ?

Depuis que j'ai déménagé au Mexique il y a 10 ans, mon style de photographie a changé ; j'ai adopté une approche beaucoup plus documentaire. J'ai commencé à participer aux concours et mon travail est paru sur les sites Web International Society of Professional Wedding Photographers, Wedding Photojournalist Association et Fearless Photographers.

Qu'est-ce qui (ou qui est-ce qui) inspire votre photographie ?

Je m'inspire de tout ce qui est lié à l'art, aux biographies, à l'unicité, aux films et aux bons livres. Lorsque je cherche l'inspiration, je regarde les différents photographes, mais généralement pas les photographes de mariage. J'aime beaucoup la photographie de rue et le photojournalisme, qui m'aident à mieux raconter les histoires lorsque je photographie les mariages. Mes photographes préférés sont Alex Webb, Elliott Erwitt, Helmut Newton, David LaChapelle, Nils Jorgensen, et Trent Parke.

Incorporez-vous un certain style dans votre photographie ?

Je me considère comme un photographe de mariage documentaire. Je me focalise sur les moments, les émotions et la vie réelle.

Quel est votre avis sur l'utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir votre entreprise ?

Je pense qu'il est nécessaire de rester en phase avec les tendances et de faire savoir aux gens ce que vous faites et ce qui vous motive c'est presque plus important que votre photographie. Les gens s'intéressent plus aux raisons de vos actions qu'aux actions en soi. En revanche, nous sommes des esclaves de ce nouveau monde numérique et les réseaux sociaux sont devenus un élément essentiel de notre vie et de notre autopromotion. Je m'en sers mais je ne veux pas qu'ils se servent de moi. Je fais le minimum nécessaire pour payer le loyer ; je préfère les relations humaines. 

Quelle a été votre séance photo préférée ?

Ma petite amie Chio et moi avons fait une séance de fiançailles il y a trois ans qui était exceptionnelle. C'était une séance sensuelle où le couple ne portait presque pas de vêtements et nous sommes ravis du résultat final. C'était quelque chose de différent et inhabituel, unique et plein de défis, mais nous l'avons apprécié.

Y a-t-il un moment lors d'une séance photo qui se distingue du reste comme moment définissant pour vous en tant que photographe ?

Un excellent photographe qui était mon mentor il y a des années m'a dit, "Ce n'est pas ce que l'on voit, c'est ce que l'on ressent." Cette phrase a changé mon approche à la photographie. Nous avons beaucoup de moments lors d'une journée de mariage mais seulement certains d'entre eux se distinguent. Lorsque vous ressentez quelque chose en regardant une photographie, vous pouvez comprendre le sens de la situation et le moment a plus de puissance. Il communique beaucoup plus. Je veux prendre des photos où les gens qui les regardent comprennent ce qui s'est réellement passé. Si je n'ai pas besoin d'expliquer mes photos, j'ai atteint mon but.

Quel a été votre premier appareil photo ?

C'était un appareil compact Pentax Espio 738G.

Comment vous équipez-vous lors de chaque séance photo ?

Un Nikon D810 avec 35mm et 85mm, suffisamment de batteries et de cartes.

Avez-vous des paroles de sagesse pour aider quelqu'un à devenir un photographe de première classe ?

Soyez une éponge. Inspirez-vous de tout ce qui vous entoure, non seulement l'évident — les films, l'art, les musées, les livres, les photographes que vous admirez, etc., mais soyez aussi inspirés par la vie réelle et les petits détails de la vie quotidienne. Arrêtez-vous quand les gens courent. Soyez silencieux lorsque les gens hurlent. Étudiez lorsque tous les autres dorment. Adhérez-vous au point de vue d'une mère à propos de la vie. Croyez en elle et votre photographie se démarquera de la foule. 

Dennis Berti

Photographie de mariage documentaire, Los Cabos, Mexique

VISITER SON SITE